• [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)

     Bonjour à tous. Aujourd'hui, je vais à nouveau vous parler d'un film. Il s'agit d'un film allemand de 2014. Je suis tombée dessus un peu par hasard, je cherchais le film "Le Labyrinthe" à cause de l'acteur coréen qui joue dedans, et... je suis tombée sur ce film allemand, il n'est pas très connu mais je ne le regrette pas du tout ! Je vous laisse découvrir ma review ! 

    LE LABYRINTHE DU SILENCE

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ un combat pour la mémoire (Review)

    F I C H E   D U   F I L M

    Titre original : Im Labyrinth des Schweigens
    Année : 2014
    Durée : 120 minutes
    Genre : Drame historique
    Réalisation : Giulio Ricciarelli
    Acteurs : Alexander FehlingGert Voss

    DOSSIER PRESSE DU FILM !

    S Y N O P S I S

       Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz. Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé. (source : allocine)

    M Y   I M P R E S S I O N (attention spoilers)

       Alors, je vous rassure tout de suite : j'ai vu ce film en français ! Donc oui, il existe en VF : vous n'avez pas d'excuse pour passer à côté !  Comme c'est écrit dans le synopsis, il s'agit d'un film inspiré d'une histoire vraie ce qui m'a évidemment fait craquer : ça donne plus d'ancrage à l'histoire et j'adore ça ! 

       L'histoire est donc inspirée de faits réels... Et un petit peu d'histoire s'impose. Je suppose que vous connaissez tous le procès de Nuremberg qui a eu lieu juste après la seconde guerre mondiale et qui a condamné la plupart des nazis ayant joué un rôle important dans la Shoah, mais saviez-vous qu'il y a eu d'autres procès par la suite à Francfort ? Le procès de Francfort s'est concentré sur les fonctionnaires du camp d'Auschwitz et visait à faire connaitre à la population allemande ce qu'il s'était vraiment passé pendant la deuxième guerre mondiale. J'ai vraiment été choquée en découvrant le film d'apprendre que les jeunes Allemands, ceux qui sont nés pendant /juste avant la guerre ignoraient ce qu'il s'était passé à Auschwitz car de nos jours, tout le monde est au courant. Et c'est donc l'histoire qui est développée dans ce film. En effet, à travers les investigations du procureur Radmann on découvre en fait la conscience des Allemands dans les années 60 par rapport à la guerre qui s'était terminée 15 ans plus tôt. 

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)   En fait, on remarque très vite les difficultés auxquelles Radmann doit faire face : les Allemands tentent de se déculpabiliser, d'oublier la guerre, d'oublier qu'ils ont adhéré au régime nazi, ils veulent reprendre gout à la vie, ils vont à des soirées, s'intéressent à la mode, mais le gouvernement lui-même n'a pas cherché à ancrer dans les consciences les horreurs de la guerre et à sensibiliser la population à celles-ci, on est vraiment dans une politique du "on cache tout et on fait comme si rien ne s'était passé", ce qui fait qu'en 1958, les Allemands ignorent ce qu'est "Auschwitz" et s'ils connaissent le lieu de nom, ils sont à des années lumières de s'imaginer ce qu'il s'est vraiment passé dans cet endroit. Radmann va donc chercher à punir les personnes ayant participé à ce massacre tout en travaillant à la construction de la mémoire, pour que chaque Allemand sache ce qu'il s'est vraiment passé et qu'il ne l'oublie pas. C'est donc un véritable travail sur la mémoire qu'il va opérer, et ce avec l'aide de son supérieur (le procureur général Fritz Bauer, personnage historique) et d'un journaliste Thomas Gnielka

       J'ai beaucoup apprécié que dans le film il y ait beaucoup de "non dits", on n'entend pas explicitement les témoignages des survivants du camp, on apprend ce qu'il s'est passé de manière indirecte, avec les réactions de la dactylographe, les propos des procureurs, le film ne cherchait pas l'émotion du téléspectateur mais il montrait les réactions des gens "de l'époque" et ça m'a beaucoup plus touchée. 

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)[movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)[movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)

       Le film aborde également la difficulté de gérer ce passé. Beaucoup de jeunes allemands pensaient que leurs parents n'avaient pas adhéré au parti ou ignoraient les horreurs qu'ils avaient vues/commises, mais lorsqu'ils apprennent la vérité, comment peuvent-ils réagir ? Est-ce qu'être en temps de guerre pardonne tout ? De plus, on aborde également les difficultés qu'on les soldats à se remettre ensuite de la guerre, ils font des cauchemars, ils boivent, certains se suicident... Le film aborde vraiment la situation allemande de la fin des années 50 de manière très complète, il dépeint les contradictions qui existent dans cette société, balancée entre son envie de s'amuser, de profiter de la vie (peut-être pour "compenser" les horreurs passées) et ce travail qui doit s'opérer sur les consciences pour les sensibiliser et surtout faire en sorte qu'on oublie jamais.

       Pour moi il s'agit donc d'un excellent film qui montre l'importance de la mémoire et de la pénibilité de la tâche pour que celle-ci se développe. De plus, il s'agit d'un thème qui me touche énormément. Mes grands-parents ont connu la guerre et pendant toute mon enfance ils m'ont raconté des anecdotes à ce sujet, plus tard mes professeurs ont longuement parlé de la Shoah et en particulier d'Auschwitz, mais ce qu'il s'est passé après la guerre est souvent flou pour nous, on sait juste que l'Allemagne a été divisée en deux, qu'une partie est devenue communiste et qu'il y a eu le procès de Nuremberg, mais combien d'entre vous ont déjà entendu parler de Adolf EichmannJoseph Mengele, des chasseurs de nazis ? Vous saviez que de nombreux nazis étaient partis en Amérique latine et que ces pays refusaient de les extrader et d'aider à leur localisation ? Que des gens s'étaient associés au Mossad (service secret israélien) pour les capturer ? Je me souviens d'avoir vu il y a peu un reportage sur Serge et Beate Klarsfeld sur ARTE, et j'avais été fascinée par tout ce que ces personnes avaient dû faire pour que justice soit enfin rendue.

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)[movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)

    [movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)[movie] Le Labyrinthe du silence ∞ en quête de la mémoire (Review)

       Je pense qu'il est vraiment important de voir ce film pour "conscientiser" et surtout ne jamais oublier. Il s'agit malgré tout d'un film qui veut toucher un public assez large, on y retrouve donc un peu de romance notamment avec le personnage de Radmann qui est inventé, ce qui permet de rendre toute leur authenticité aux personnages qui sont eux, historiques. Il ne s'agit pas d'un film trépident, il y a parfois quelques lenteurs, mais cette sobriété permet une véritable réflexion sur une époque qui n'est pas si éloignée de la nôtre. 

    E N   C O N C L U S I O N

       8/10. Il s'agit d'un film admirable qui traite d'un sujet qui n'est pas souvent mis en lumière, avec des acteurs inconnus. Ce film est une sorte d'apprentissage : à travers Radmann, on imagine très bien comment un jeune allemand peut questionner son rapport à l'histoire et remettre en question ses valeurs. Ce n'était pas le film que je voulais voir à la base, mais j'ai été conquise et captivée (bon ok, quand ce sont des films historiques, en particulier en rapport avec la seconde guerre mondiale, il ne faut pas grand chose pour m'intéresser ^^"). En plus c'est l'occasion de découvrir un film allemand !

     

    S.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 02:11

    Bonsoir,,

    Moi aussi j'ai trouvé ce film magnifique!!

    Nous ne voyons rien mais tout est dit!!

    Hier, j'ai vu à la télé la promotion du film primé à Cannes "Le fils de Saul" et j'ai immédiatement fait le rapprochement!! Nous savons que nous sommes dans un camp de concentration par les bruits, la musique, les voix mais jamais les images!!!

    Dès 1946, les allemends de RDA savaient ce qui c'était passé pendant le nazisme, mais faisaient comme si de rien n'était!

    Il a fallu un peu plus de temps pour la RFA, car il y avait pas mal de nazis dans le gouvernement!!

    Mais je pense que ce qui a créé un déclic c'est en 1978, la série Holocauste, car il y avait bien eu des docus sur ces années là mais une série c'est plus émotionnel, donc plus de gens s'y sont intéressés!!!

    2
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 02:17

    Merci Semeuse pour ton commentaire, je n'ai pas encore vu "Le fils de Saul" mais je le mets sur ma liste :) Et ça fait plaisir de voir que tu connaissais et que tu as apprécié le "Labyrinthe de la mémoire" dans mon entourage personne ne le connaissait ^^

    3
    Samedi 7 Novembre 2015 à 21:37

    Alors je n'avais jamais entendu parler de ce film mais rien que l'idée de base me plait. Vu que la période de la seconde guerre mondiale m'intéresse vraiment. Et j'avoue que tout ce côté la, on en entend pas parler. Et ce film me tente vraiment, merci pour la découverte.

    4
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 22:15

    Tiens, je ne connais pas ce film mais cet article me donne envie de le voir.

    Merci qwenty :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :